Marianne
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte

  • Partager avec un ami
Retour vers la carte de France

28 Eure-et-Loir


Actualités de la délégation


PRÊT LOGEMENT ÉTUDIANT

Votre enfant est fiscalement rattaché à votre foyer fiscal, il a entre 16 et 26 ans et poursuit des études secondaires ou supérieures en France ou à l’étranger. Pensez au prêt pour le logement d’un enfant étudiant pour financer :
- Les frais de caution
- Les honoraires d’agence
- Le premier mois de loyer
- Le dépenses de premier équipement…

Pour en savoir plus sur les caractéristiques du prêt et les conditions d’attribution, rendez-vous sur le site internet de l’ALPAF


Les subventions interministérielles pour séjours d’enfants

Elles sont fixées chaque année par une circulaire de la Fonction Publique en fonction du quotient familial.
Il n’y a pas de condition de ressources pour les enfants handicapés.
Les formulaires de demande sont disponibles auprès de la délégation de l’action sociale (Agents DGFIP cf.infra).

Quotient familial mensuel Pourcentage de la prestation
inférieur ou égal à 553 € 130 %
de 554 € à 753 € 100 %
de 754 € à 839 € 80 %
de 840 € à 944 € 60 %
de 945 € à 1086 € 50 %
supérieur à 1087 € Rejet de la demande

Quotient familial mensuel = A / (B x 12)

A = Revenu fiscal de référence figurant sur l’avis d’imposition de l’année N –2
B = Nombre de parts fiscales du foyer

Les séjours (colonies ou centre aérés) et les établissements (maisons et villages familiaux) doivent être agréés par le ministère compétent.
Les séjours en résidences familiales et colonies figurant sur les brochures EPAF sont exclus du bénéfice de la subvention.
Ces séjours bénéficient déjà d’une subvention.

TYPE DE SEJOURS AGE DES ENFANTS  DUREE MAXIMALE DU SEJOUR MONTANT MOYEN JOURNALIER DE LA SUBVENTION
Colonies de vacances
et semaines aérées (avec hébergement)
moins de 13 ans
de 13 à 18 ans
45 jours 7,29 €
11,04 €

Centres aérés
(centres de loisirs sans hébergement)

moins de 18 ans sans limitation de durée 5,26 € la journée
2,65 € la demi-journée
Maisons et villages
familiaux
de vacances
(pension complète)
moins de 18 ans 45 jours 7,67 €
Gîtes (en demi-pension ou en location)

moins de 18 ans

45 jours
7,29 €
Classes transplantées
(pendant la période scolaire)
moins de 18 ans au
début de l’année scolaire

égale ou supérieure à 21 jours consécutifs
Séjour d’une durée inférieure à 21 jours et de 5 jours minimum

forfait de 75,57 €
3,59 € par jour

Séjours linguistiques
(pendant les vacances scolaires)

Moins de 13 ans
de 13 à 18 ans
21 jours 7,29 €
11,04 €

La demande de subventions et les justificatifs doivent être déposés auprès de la délégation de l’action sociale au plus tard dans les 12 mois suivant la fin du séjour. Pour les centres aérés, la fin du séjour s’apprécie à la fin d’un trimestre.

=> pour les agents DGFIP, la demande doit être saisie depuis le portail Ulysse National/applications/autres applications/portail des applications SG /SEJOURS. L’authentification est automatique.


  • La restauration
  • Chartres

    • Restaurant inter-administrations AGRIADE
    • Restaurant inter-entreprises La Poste

    Dreux : Cercle mixte de la Gendarmerie

    Maintenon : Restaurants Le Café de Paris et Le Relais du Château

    Lucé : Restaurant scolaire Aquitaine
    Cafétéria Casino «  A LA BONNE HEURE »

    Brou : Restaurant Le BIENVENU

    Courville sur Eure : restaurants LA ROMA et LE COMMERCE

    La Loupe : restaurants LA LOUPIOTE et LA LICORNE

    Les agents qui déjeunent dans une structure de restauration collective (RIA, restaurant financier ou restaurant conventionné) et dont l’indice de rémunération majoré est inférieur ou égal à 474 bénéficient d’une subvention interministérielle de 1,22 € par repas (taux 2016). Cette subvention est versée au restaurant gestionnaire et est directement déduite du prix du repas.

    Afin de maintenir un repas à 5,65 € (taux 2016 pour la province), les ministères financiers participent au budget de fonctionnement et d’équipement des restaurants.

    Les agents affectés dans des postes éloignés des structures de restauration collectives, bénéficient du titre restaurant dématérialisé dont la valeur faciale est actuellement de 6 € avec une prise en charge de l’employeur de 50 %.


  • Le logement
  • La Délégation Départementale de l’Action Sociale ne gère pas de logements.

    • La préfecture dispose de logements réservés aux fonctionnaires de l’Etat arrivant dans le département. La procédure à suivre pour demander un de ces logements est la suivante :
    • Faire une demande de logement social sur ce site ( Ne pas oublier de joindre en dématérialisé les pièces justificatives demandées par le site) ATTENTION : étendre la demande sur toutes les communes de l’agglomération chartraine si vous cherchez sur Chartres. déposer aussi une demande papier dans les mairies concernées.
    • Obtention d’un numéro unique  d’enregistrement après validation de votre demande par le site

    Pour information, voici les coordonnées de bailleurs sociaux du département

    SA EURE ET LOIR HABITAT

    SA EURE ET LOIR HABITAT 02 37 31 24 80
    HABITAT EURELIEN 02 37 91 72 49
    SA HLM LA ROSERAIE 02 37 91 73 70
    CHARTRES METROPOLE HABITAT 02 37 25 65 25
    IMMOBILIERE CENTRE LOIRE 02 37 21 62 37
    HABITAT DROUAIS (DREUX) 02 37 38 60 00
    LE LOGEMENT DUNOIS (CHATEAUDUN) 02 37 94 01 23
    NOGENT PERCHE HABITAT (NOGENT LE ROTROU) 02 37 52 15 28

    La Délégation dispose d’une  liste de logement en location fournie par l'agence immobilière CITYA qui peuvent vous intéresser. Contactez la Délégation si vous souhaitez consulter cette liste.


  • Famille Enfance
  • vacances loisirs
  • accompagnement social
  • Consultation d’une Psychologue Clinicienne

    la Délégation Départementale de l’Action Sociale propose aux agents deux consultations gratuites de soutien ou d’orientation auprès d’une psychologue clinicienne.

    Vous êtes confronté à une situation difficile :

    • Des problèmes relationnels avec votre entourage familial ou professionnel
    • Un divorce, une séparation
    • Un deuil
    • Une fragilité émotionnelle
    • Une difficulté passagère ou plus profonde
    • Ou simplement, vous éprouvez le besoin de vous confier

    Le psychologue peut vous écouter, vous conseiller, vous orienter en toute discrétion et confidentialité.


  • Service social

    Les assistants de service social du ministère peuvent vous assister dans les difficultés rencontrées dans votre vie personnelle (problèmes familiaux, de santé, handicap, difficultés financières, …) et/ou professionnelle (congés maladie, difficultés d’adaptation, problèmes relationnels, mutation, …).

    L’assistant social peut vous informer, vous apporter un soutien individuel, vous conseiller sur vos droits ainsi que sur les dispositifs existants et vous orienter auprès des organismes et institutions compétents. Astreint au secret professionnel, il propose une écoute et si nécessaire un accompagnement prolongé pour vous aider à trouver des solutions adaptées aux problèmes rencontrés, et le cas échéant vous orienter vers les consultations ou organismes spécialisés existants sur le territoire. Dans certains départements des consultations sont mises en place (conseil en économie sociale et familiale, psychologue, avocat…) dans le cadre des actions locales.

    Les assistants de service social peuvent être rencontrés à la délégation départementale de l’action sociale ou à l’occasion de permanences effectuées dans les services. Ils peuvent également effectuer des visites à domicile.


  • Les Retraités

    La Délégation organise courant Novembre un gouter, et à la mi-janvier un repas pour les vœux, et la galette.
    Des représentants de la MGEFI et de la MASFIP sont invités à ces 2 manifestations.
    Un séjour-groupe est organisé tous les ans dans une résidence EPAF. Ce séjours est aussi ouvert aux actifs.


  • aide financière
  • complémentaire santé