Marianne
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte

  • Partager avec un ami
Retour vers la carte de France

52 Haute-Marne


Actualités de la délégation


  • La restauration
  • LA RESTAURATION COLLECTIVE :
    Afin de permettre à un grand nombre d'agents de déjeuner dans les meilleures conditions, la délégation de l’action sociale travaille en partenariat avec le Restaurant Inter-Administratif de Chaumont depuis 1993.
    Adresse : 14, rue Girardon à Chaumont
    Horaires d’ouverture : 11h30 à 13h45, du lundi au vendredi
    Adresse mail : agric52@wanadoo.fr
    Adhésion : Association de gestion du Restaurant-Inter-Administratif

    La subvention interministérielle repas fixée à 1,26 € à compter du 1er janvier 2019 pour les agents dont l'indice nouveau majoré est inférieur ou égal à 480.

    L’aide complémentaire déduite de chaque plateau-repas s’élève à 1.96 € à compter du 1er janvier 2019 en fonction de l’harmonisation tarifaire. La politique tarifaire mise en œuvre par les Ministères Economiques et Financiers vise à réduire le prix du repas à 5,71 € pour l’ensemble des agents (hors IDF). 
    Prix du plateau repas non-subventionné au 1er janvier 2019 : 7.67 - 1.96 = 5.71 €
    Prix du plateau repas subventionné au 1er janvier 2019 : 7.67 - 1.96 - 1.26 = 4.45 €

    LA RESTAURATION INDIVIDUELLE :
    Les titres restaurant sont attribués aux agents des services financiers affectés dans des postes dits « isolés ». Le poste isolé se définit comme un poste « éloigné de toute possibilité de restauration collective ». Les titres restaurant ne constituent pas une rémunération supplémentaire et doivent donc être utilisés par le bénéficiaire désigné, toute cession étant interdite. La dématérialisation est effective depuis le 1er janvier 2017 sur l'ensemble du territoire. L’agent concerné doit s'adresser auprès du service des ressources humaines de sa direction chargé de saisir la commande, la délégation procède ensuite au contrôle et à la validation.

    Comment se présente la carte Apétiz ? C'est une carte à puce, sécurisée livrée non activée, avec un code confidentiel envoyé sous pli séparé, remise par votre employeur.

    Quel est son montant ? Le titre restaurant dématérialisé a une valeur faciale de 6 €, la part de l’agent s'élève à 3 € prélevée directement sur le salaire à terme échu, la participation de l’employeur est de 3 €.

    Que faire pour obtenir des titres ? Il faut faire parvenir une demande au service gestionnaire de votre direction, pour une quantité comprise entre 5 et 18 titres mensuels.

    Où utiliser le titre restaurant dématérialisé ? L’agent bénéficiaire est doté d’une carte APETIZ de Natixis Intertitres utilisable chez tous les commerçants affiliés à la Commission Nationale des Titres Restaurant et équipés d’un Terminal de Paiement Électronique, dans la limite de 19 € par jour, en une ou plusieurs fois, au centime d'euro près.

    Que se passe-t-il pour une carte perdue ou volée ? En cas de perte, vol ou utilisation frauduleuse de la carte, faire immédiatement opposition via l'appli mobile Apetiz, sur votre espace bénéficiaire www.apetiz.com ou au 09 72 72 72 09. Une nouvelle carte est expédiée dans un délai de 3 à 5 jours ouvrés.

    Les coins-repas : la délégation équipe les coins-repas agréés et renouvelle les matériels à la demande des chefs de poste.


  • Le logement
  • LE LOGEMENT SOCIAL EN HAUTE-MARNE

    LA CELLULE 1 % FONCTIONNAIRES :
    Pour les fonctionnaires, il existe un contingent préfectoral de logements sociaux appartenant à Chaumont-Habitat et Hamaris.

    Contact :
    Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations
    Service d’insertion sociale et d’accès au logement
    89, rue de la Victoire de la Marne
    52000  CHAUMONT

    LES LOGEMENTS DU PARC SOCIAL :
    Vous pouvez établir une demande directement auprès des organismes HLM :

    HAMARIS : 27, rue du Vieux Moulin – 52000 CHAUMONT
    Tél : 03.25.32.33.00 site internet : http://www.hamaris.fr/
    Logements disponibles sur tout le département

    CHAUMONT  HABITAT : 51, rue Robespierre – 52000 CHAUMONT
    Tél : 03.25.32.54.62 site internet : http://www.chaumonthabitat.fr/
    Logements situés à CHAUMONT

    OFFICE PUBLIC HABITAT : 1, rue Jean Vilar – 52100 SAINT-DIZIER
    Tél : 03.25.07.56.50 site internet : http://www.ophsaintdizier.fr/ 
    Logements situés à SAINT-DIZIER

    ICF CHAMPAGNE-ARDENNE : 28 bis rue de Courcelles – 51100 REIMS
    Contact pour la Haute-Marne : Tél : 03.26.50.75.03
    Site internet : www.icfhabitat.fr/annonces/departement-52 
    Logements situés à SAINT-DIZIER, CHAUMONT, LANGRES et CHALINDREY


  • Famille Enfance
  • vacances loisirs
  • LES CESU ENFANCE

    LES CESU GARDE D'ENFANT 0/6 ANS :
    Dans le cadre de l'action sociale interministérielle, la fonction publique a créé une aide financière sous forme d'un Chèque Emploi Service Universel préfinancé pour les agents de l'Etat ayant au moins un enfant de moins de 6 ans. Deux versions sont disponibles le CESU papier ou le e-CESU.

    Vous choisissez le mode de garde :

    • une structure de garde d'enfants hors du domicile : crèche, halte-garderie, garderie périscolaire,...
    • un salarié en emploi direct : assistant(e) maternel(le), garde à domicile, garde occasionnelle,...
    • une entreprise ou une association : prestataire de services ou mandataire agréé.

    Le montant de l'aide est fonction du Revenu Fiscal de Référence et du nombre de parts fiscales. Pour une famille vivant en couple, l'aide est soumise à un plafond de ressources et son montant, en année pleine, est de 400 € ou 700 €. Pour une famille monoparentale (parent isolé), l'aide est octroyée sans condition de ressources et son montant, en année pleine, est de 265 €, 480 € ou 840 €.

    Toutes les conditions d'attribution de la prestation sont précisées dans la circulaire consultable sur le site : http://www.cesu-fonctionpublique.fr/ et les imprimés papier sont à votre disposition à la délégation.

    LES CESU AIDE A LA PARENTALITE 6/12 ANS :
    Ce Chèque Emploi Service Universel est un titre de paiement entièrement préfinancé par le Ministère de l’Économie et des Finances. Il permet de rémunérer un prestataire de service : structure d'accueil collectif, (garderies périscolaires) prestataire de service à la personne (entreprise ou association) ou salarié en emploi direct. Vous devez vous assurer que votre intervenant accepte le règlement de sa prestation par CESU papier ou e-CESU.

    Vous pouvez bénéficier d'une aide financière pour :

    • la garde au domicile
    • la garde hors du domicile
    • l'accompagnement des enfants sur le trajet domicile/école
    • le soutien scolaire
    • le cours à domicile

    Le bénéficiaire doit être agent des MEF et remplir les conditions d'attribution du CESU :

    1.avoir un enfant de 6 à 12 ans (11 ans inclus)
    2.avoir la charge effective et permanente de l'enfant
    3. satisfaire aux conditions de ressources

    Montant de l'aide accordée : en fonction du RFR et du nombre de parts fiscales, le montant annuel sera de 200 €, 300 € ou 400 € par enfant, versés en une seule fois. Deux versions sont disponibles le CESU papier ou le e-CESU. Votre espace personnel est accessible depuis la page : www.chequedomicile.fr/client/MEF. Les imprimés papier sont à votre disposition à la délégation.

    Un guide pratique à l'usage des parents et des assistantes maternelles, édité par le service de protection maternelle et infantile du Conseil Départemental de la Haute-Marne, est à votre disposition à la délégation ou sur http://www.haute-marne.fr/. Le site de la CAF http://www.mon-enfant.fr/ recense les modes de garde en Haute-Marne et toutes les coordonnées utiles.


  • DES VACANCES POUR TOUS

    LES VACANCES DES ENFANTS :
    Le projet éducatif d'EPAF (Éducation Plein Air Finances) a fait l'objet d'une large concertation de familles, de colons, d'animateurs, de directeurs et de membres des instances. Ses objectifs sont réaffirmés : proposer des vacances de qualité dans un cadre ludique. Cette finalité repose sur plusieurs principes éducatifs permettant avant tout le « Vivre ensemble ».

    EPAF propose différentes formules de vacances aux enfants et adolescents : séjours courts, séjours de proximité, séjours longs, en France ou à l'étranger, au cours de 4 sessions :hiver, printemps, juillet, août. Ces colonies s'adressent aux enfants des agents des MEF à condition qu'ils soient âgés de 4 ans au moins le jour du départ et qu'ils n'atteignent pas leur majorité durant le séjour. Le secteur Vacances Ensemble vous conseille si votre enfant présente un handicap ou un souci de santé. Courriel : vacances-ensemble@epaf.asso.fr

    EPAF édite deux brochures par an : une pour les séjours d'hiver et de printemps, distribuée début octobre, et une pour ceux de l'été, diffusée fin janvier. Les catalogues sont envoyés directement au domicile des parents pour les enfants ayant déjà effectué un séjour avec EPAF. Les parents peuvent s'adresser à leur correspondant social ou à la délégation pour obtenir cette brochure. Elle est également disponible en ligne sur l'intranet ALIZE ou sur le site : http://www.epaf.asso.fr/

    Les inscriptions sont possibles dès la parution de la brochure, directement auprès des services centraux d’EPAF : Tour Cityscope 3 rue Franklin 93100 MONTREUIL.

    Le prix du séjour est calculé en fonction du quotient familial (QF). Il est établi à partir du revenu imposable du foyer porté sur le dernier avis d’imposition et du nombre de parts. Un tarif dégressif est appliqué aux agents dont plusieurs enfants fréquentent les centres de vacances au cours de la même session.

    L'acheminement des enfants fait l'objet d'un schéma de transport au départ du point de regroupement choisi par les familles au moment de l'inscription, à consulter dans la brochure. Les points de départ et de retour de chaque enfant sont obligatoirement identiques.

    LES VACANCES DES FAMILLES :
    EPAF édite chaque année deux brochures dans lesquelles vous sont proposés des séjours familles et des séjours pour tous. La brochure Adultes & Familles Hiver-Printemps paraît autour du 1er septembre et la brochure Adultes & Familles Été-Automne est diffusée vers le 1er décembre.

    Trois formules sont offertes :

    • pension complète et demi-pension / séjours libres ou séjours à thèmes
    • location d'appartements meublés
    • location d'emplacements de camping ou de caravaning

    La durée des séjours est limitée à une semaine pendant les vacances scolaires d'hiver, à deux semaines pour les autres périodes de vacances scolaires et sans limitation en dehors de ces dates. Selon les places disponibles, il est également possible de prolonger son séjour. Ces structures sont ouvertes à tous les fonctionnaires des ministères économiques et financiers actifs et retraités, les conjoints, pacsés, concubins et enfants à charge.

    Les demandes de séjours doivent être transmises à EPAF Paris où elles sont traitées dans l'ordre d'arrivée et pour les périodes de vacances scolaires en tenant compte de certains critères de priorité : quotient familial et/ou composition de la famille (enfant de moins de 18 ans).

    Les brochures sont également disponibles sur ALIZE ou sur Internet : http://www.epaf.asso.fr/

    Le tarif varie, en pension complète et en demi-pension, selon le quotient familial et la période du séjour. Pour les locations meublées, il est fonction de la période choisie et de la taille du logement. Implantations : Montagne, mer, campagne et Paris.

    Des séjours thématiques, sportifs ou culturels sont également proposés. Les renseignements sont détaillés dans ces brochures et la déléguée de l'action sociale est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.


  • accompagnement social
  • LE SERVICE SOCIAL

    L’ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL :
    L’assistant de service social est au service des agents actifs (ou en arrêt de maladie) titulaires ou non titulaires et des retraités. Il vous conseille, vous écoute, vous oriente et vous aide à trouver une solution à vos soucis dans le domaine familial, professionnel ou personnel.

    Il ou elle intervient dans les domaines suivants :

    • information sur les droits sociaux : congés de maladie, protection sociale, retraite,…
    • éducation et garde des enfants, aide à domicile,…
    • rupture de vie : divorce, deuil,…
    • difficultés économiques et gestion du budget familial,…
    • problèmes de santé ou de dépendance, handicap,…
    • difficultés d’adaptation au poste de travail et à l’intégration dans le milieu professionnel,…

    L’assistant de service social est soumis au secret professionnel et travaille toujours avec l’accord de l’agent. Les entretiens peuvent avoir lieu sur rendez-vous à son bureau, au domicile des agents ou sur le lieu de travail. Avec ou sans rendez-vous à l’occasion des permanences régulières ou ponctuelles sur certains sites.

    L'INTERVENTION D'UN CESF :
    Des consultations auprès d'un(e) Conseiller(e) en Économie Sociale et Familiale peuvent être effectuées sur proposition de l'assistante sociale.

    LES SÉANCES DE PSYCHOLOGIE :
    Des séances individuelles de psychologie visant à aider les agents rencontrant des difficultés personnelles et/ou professionnelles, dans la limite de trois  consultations annuelles, auprès de psychologues conventionnés par la délégation sur les secteurs de Chaumont, Saint-Dizier et Langres. A compter du 1er mai 2017, ces prestations à tarifs négociés (entre 40 et 50 € la séance selon le praticien) sont prises en charge à hauteur de 50% par les Crédits d'Actions Locales.

    L’agent adresse une demande à la déléguée et prend rendez-vous auprès du psychologue agréé de son choix. Les factures transmises anonymement à la délégation sont ensuite réglées au prestataire via Chorus.


  • aide financière
  • LES AIDES AUX VACANCES

    LES CHEQUES – VACANCES :
    L’association EPAF est agréée par l'Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) et accepte les chèques vacances libellés au nom de l’agent « finances ». 170000 partenaires du tourisme et des loisirs acceptent les Chèques-Vacances en France métropolitaine, Outre-mer et à destination de l’Union européenne. Avec le Chèque-Vacances les agents bénéficient de réductions ou avantages tout au long de l'année.

    Le Chèque-Vacances se présente la sous forme de coupures de 10 ou 20 € valables 2 ans en plus de l’année d’émission. L'épargne sera majorée d’une participation de l’État de 10 % à 30 % du montant épargné selon l’impôt acquitté sur vos revenus n-2 et de 35 % pour les agents de moins de 30 ans.

    Les agents handicapés en activité bénéficient d’une majoration de la bonification accordée par le Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).

    Vous pouvez demander un dossier papier à la délégation ou le télécharger sur le site et faire également une simulation : http://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/ Tél : 0 811 65 65 25.

    LES BONS VACANCES DES CAISSES D'ALLOCATIONS FAMILIALES :
    Les bons-vacances perçus par certaines familles (dont le conjoint travaille dans le secteur privé) sont valables uniquement pour les périodes de vacances scolaires de votre académie (sauf dérogation).

    LES SUBVENTIONS INTERMINISTERIELLES :
    Les familles peuvent bénéficier d'une subvention pour leurs enfants âgés de moins de 18 ans. Celle-ci est calculée au vu d'une attestation originale en fonction du type de séjour et selon le quotient familial.

    Pour les séjours familiaux, le centre sera agréé par le Ministère chargé de la santé ou du tourisme. Pour les centres aérés, l’attestation sera dispensée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

    Les demandes de Subventions Interministérielles pour Séjours d'Enfants (hors EPAF) doivent être enregistrées à l’aide du lien suivant dans l’application SEJOURS (depuis votre poste de travail uniquement) pour instruction et mise en paiement par la délégation départementale de l'action sociale via le circuit Chorus.

    LES AUTRES FORMES D'AIDES :
    Les comités d'entreprises, les collectivités locales, les établissements publics, d'autres organismes peuvent accorder des aides aux vacances parfois plus avantageuses. Dans ce cas, la déléguée vous fournira sur demande, une attestation certifiant qu'aucune subvention n'a été sollicitée auprès de son service.


  • LE PRÊT SOCIAL ET L’AIDE PÉCUNIAIRE :

    Ces prestations entrent dans la catégorie des secours, destinés à venir en aide aux agents connaissant de graves difficultés financières.

    Vous êtes dans une situation financière difficile, vous pouvez contacter l’assistante de service social de la délégation qui étudiera avec vous votre situation et instruira un dossier le cas échéant. Votre dossier sera transmis à la Conseillère Technique Régionale pour décision et le règlement sera effectué via le circuit Chorus.

    Le montant maximum est de 3000 € pour l’aide pécuniaire et de 3000 € pour le prêt social, le remboursement du prêt social est fixé selon un échéancier compris entre 10 et 50 mois.


  • complémentaire santé
  • LA COMPLEMENTAIRE SANTE ET PREVOYANCE

    En 2019, le montant de la participation de l’Etat employeur à la protection sociale complémentaire de ses personnels est provisionné à hauteur de 4 millions d’euros.

    Les agents des ministères économiques et financiers bénéficient d’offres attractives en matière de complémentaire santé et prévoyance grâce à la Mutuelle Générale de l’Économie, des Finances et de l'Industrie (MGEFI), unique partenaire référencé en matière de protection sociale complémentaire.

    Prise en charge des frais optiques, dentaires etc. Les garanties proposées dans le cadre du référencement respectent des mécanismes de solidarité.  Les différentes offres proposées permettent de bénéficier d’une couverture adaptée à la situation de chacun (âge, situation familiale), à ses attentes ou à ses besoins. L'adhésion à l'organisme référencé reste individuelle et facultative.

    LES ACTIONS DE PREVENTION
    Mieux vaut prévenir que guérir : de nombreuses actions de sensibilisation, de dépistage (ex. : diabète) et de vaccination (ex. : contre la grippe) sont organisées chaque année dans les services avec l’aide de professionnels de santé. Les renseignements sont disponibles auprès des délégations départementales de l’action sociale.